Nettoyage avant tout !
Avant de procéder à l’allumage de votre feu, commencez par bien enlever tous les déchets qui peuvent constituer une entrave au bon fonctionnement de votre cheminée. Nettoyez l’âtre en éliminant les cendres : faites cependant attention à ne pas vous faire surprendre par les cendres encore chaudes. Astuce : vous pourrez récupérer ces dernières pour enrichir la terre de votre jardin ! Pour les déchets et morceaux de charbon usés, n’hésitez pas à les garder : vous pourrez encore les réutiliser plus tard. Une fois votre foyer nettoyé, passez maintenant à l’étape suivante : l’allumage à proprement dit.

Le plus rapide et efficace est l’allumage inversé : Disposez des buchettes entrecroisées sur deux niveaux, puis du petit bois et enfin au-dessus l’allume feu

Entretenir votre feu
Une fois les grosses flammes produites par l’embrasement, mettez une bûche de hêtre qui apportera la chaleur et la vivacité de votre feu. En fonction de vos besoins, vous pouvez ajouter soit une bûche de hêtre, soit une bûche de chêne. Dans tous les cas, il est vivement recommandé de n’utiliser que des bois secs.